Calcul frais notaire : prévoir ce que cela peut coûter

Un notaire est fonctionnaire de l’Etat qui sert à gérer et assurer la sécurité juridique de toutes les transactions (achats, ventes ou locations). Il faut savoir que c’est grâce à vous, son client, que le notaire est rémunéré et ceci selon la tarification de l’Etat dans lequel il exerce. 

Vous entendez souvent parler de «frais de notaire», mais qu’est-ce que c’est réellement ? À quelle somme s’élève ces frais, mais surtout comment les calculer ? On répond à toutes ces questions que vous vous posez certainement.

Définition des frais de notaire

Pour bien rentrer dans le contexte, il est important de définir ce concept et puis passer aux chiffres. Alors, comme vous le savez déjà, vous ne pouvez pas acquérir un bien immobilier sans passer par un notaire, c’est ce dernier qui rédige le fameux «acte notarial» qui clôture la vente et fait qu’un bien est à vous ou au contraire, à un autre dans le cas où vous vendez. calcul frais notaire

Cet acte notarial a un prix et parfois ce prix est élevé, c’est pourquoi, il faut trouver un notaire qui convient à votre budget et votre bourse. Concrètement, les frais de  notaire se résument majoritairement, soit à 80 %, en droits du Trésor Public et c’est ce que vous voyez tous, sur vos factures : la fameuse TVA, mais aussi la «taxe de mutation». 

Lorsque vous payez un notaire, sachez qu’une partie de cette somme est reversée à l’Etat, c’est-à-dire que le notaire ne met pas tout dans sa poche.

Faire le calcul de vos frais de notaire vous-même ? C'est possible

Nul besoin de passer par un expert ou encore attendre que votre notaire vous dise la somme à payer, vous pouvez faire les calculs de vos frais de notaire vous-même. Attention, il faut tout de même retenir que vos calculs sont approximatifs, que plusieurs facteurs peuvent influer sur la somme que le notaire vous demandera, toutefois, vous pourrez lui demander des explications ou des détails sur le prix qu’il vous fait payer.

Les frais de notaire, sont généralement calculés sur un pourcentage qui sera prélevé sur votre bien. C’est justement ce pourcentage qui diffère d’un notaire à un autre, mais aussi de votre bien, car oui, cela influence cette marge. Généralement, les frais de notaire s'élèvent environ à 6 % à 8 % de la valeur de votre bien. 

Lorsqu’on vous dit que votre bien influence le pourcentage, un bien récent (construit récemment) engendre des frais de notaire bien plus bas qu’une maison plus ancienne. En effet, un bien immobilier récent ne vaudra que 2 % à 3 % du prix contrairement aux 8 % dont on vous a parlé plus haut. Maintenant, on vous donne une idée sur les frais de notaire selon le prix du bien :

  • Un bien vendu à 50 000 € aura potentiellement des frais de notaire de 5 300 € ;
  • à partir de 100 000 € on sera plutôt proche des 9 000 € pour les frais de notaire ;
  • pour 500 000 € vous devrez payer plus de 35 000 € de frais de notaire.

On vous le répéte encore, ces prix sont approximatifs, votre notaire peut très bien vous demander plus ou moins. Il vaut mieux voir avec lui pour avoir le prix exact selon votre bien.